Hôpital privé
de la Loire

Rechercher

L'alimentation pendant la grossesse

Les aliments à privilégier, ceux qui sont à éviter... Question d'équilibre !

 

Bon pour vous, bon pour bébé

Vous pouvez abuser :

  • des fruits et légumes. Ils apportent les folates qui jouent un rôle essentiel dans la fabrication de l'ADN et le bon développement du système nerveux de votre bébé.

Les aliments les plus riches en folates : le cresson, les épinards, la mâche, le melon (selon la saison), les noix, les châtaignes (selon la saison), les pois chiches.

  • des produits laitiers sous toutes leurs formes, pour leurs apports en calcium, élément indispensable à la bonne construction du squelette de bébé. Si vous n'aimez pas les laitages, optez pour une eau enrichie en calcium (dont la teneur doit être supérieure à 150 mg/l).
  • des aliments riches en Vitamine D, qui permet l'absorption du calcium par le corps : poissons gras (foie de morue, saumon, sardines, maquereau, truite, hareng...), emmental, fromage de brebis. Sans oublier de vous promener au soleil avec modération et toujours protégée, 10 à 15 minutes par jour si possible : 90 % de la vitamine D que nous assimilons provient de ses rayons.

Notre conseil

Attention toutefois à éviter toute exposition directe du visage au soleil : vous risquez de voir apparaître un « masque de grossesse » indélébile.

 

Vigilance pour certains aliments

Plus encore que d'habitude, mieux vaut éviter de manger trop gras et trop sucré.

Deux pathologies habituellement bénignes mais dangereuses pour le foetus, peuvent être transmises par l'alimentation.

  • Pour se prémunir de la listériose, éviter les fromages à pâte molle (camembert, Munster...) et surtout s’ils sont au lait cru, les poissons fumés et coquillages crus, la charcuterie transformée (rillettes, pâté...).
  • Si vous n'êtes pas immunisée contre la toxoplasmose (vous le saurez grâce à une prise de sang réalisée en début de grossesse), il est recommandé de consommer la viande bien cuite et de brosser très soigneusement les végétaux afin d’éliminer toute trace de terre (le parasite est présent dans la terre).

Déconseillés également :

  • les foies d'animaux, en raison de leur forte teneur en Vitamine A, néfaste pour le fœtus à forte dose ;
  • l'abus de produits à base de soja, en raison de leur richesse en phyto-oestrogènes, substances pouvant interférer avec le système hormonal de la mère et du fœtus et avoir des conséquences néfastes sur la maturation sexuelle de l’enfant. La recommandation officielle est d'un produit dérivé du soja par jour au maximum.

 

Attention...

… aux produits alimentaires enrichis spécialement destinés aux femmes enceintes et aux compléments alimentaires du commerce : ils ne doivent être pris que sur prescription médicale.

 

Nos conseils

Gare aux grignotages : pour éviter les fringales, mieux vaut fractionner les repas en 4 à 5 petites collations par jour.

Privilégier les produits biologiques, exempts de pesticides.

Veiller à nettoyer régulièrement son réfrigérateur à de l’eau de javel