Hôpital privé
de la Loire

Rechercher

Le sommeil pendant la grossesse

La grossesse a une influence sur le sommeil. Nos conseils, trimestre après trimestre.

 

Au premier trimestre, la progestérone fait des siennes

Durant les trois premiers mois, l'augmentation rapide du taux de progestérone et des besoins énergétiques peuvent provoquer une somnolence en journée.

Cette envie de sieste est normale : organisez-vous pour pouvoir dormir à mi-journée, ne serait-ce que 20 minutes, pour mieux repartir. C'est d'autant plus important que cette même hormone peut aussi perturber votre sommeil nocturne.

 

Second trimestre : l'accalmie

L'énergie est souvent au rendez-vous au deuxième trimestre de la grossesse.

Profitez de cette trêve pour bien vous reposer. Car la fin de grossesse sera plus mouvementée...

 

Troisième trimestre :

Les insomnies sont fréquentes en fin de grossesse. En cause, le poids du bébé sur votre vessie, et l'encombrement du ventre, source d'inconfort. Il peut aussi y avoir des appréhensions liées à l'accouchement...

Couchée sur le côté en chien de fusil, avec un coussin entre les jambes, c'est souvent la position la plus confortable. Ce peut être le moment d'investir dans un coussin en « demi-lune » ou en « fer à cheval », qui vous servira aussi pour l'allaitement !

 

Notre conseil

Surélevez les pieds de votre lit à l’aide d’un petit carré de bois de 2 à 3 cm de haut pour stimuler votre circulation veineuse et ainsi éviter les crampes nocturnes et les jambes gonflées en journée.