Hôpital privé
de la Loire

Le choix de l'allaitement

Allaitement au sein ou au biberon ? Dans les faits, l'allaitement maternel est plus souvent conseillé, notamment parce que les contre-indications médicales sont très rares. Cependant, le choix du mode d'allaitement est avant tout une histoire de préférence personnelle. Les équipes de la maternité de l'hôpital privé de la Loire vous aideront à choisir et à allaiter au mieux votre enfant quelle que soit votre décision.

Le choix de l'allaitement

Comment choisir ?

 

Pour vous aider à prendre votre décision, vous recevrez des conseils de la part de la sage-femme sur les différents modes d’allaitement lors des séances de préparation à la naissance.

 

La mise au sein en salle de naissance

 

À la maternité de l’hôpital privé de la Loire, la "première tétée" de bienvenue est favorisée lors du "peau à peau" en salle d'accouchement. Il s'agit en effet d'un moment très favorable pour une première tétée dû à l'éveil particulier du nouveau-né, au partage de ce moment privilégié et à la libération massive d'hormones au moment de l'accouchement.

De plus, le colostrum délivré à ce moment particulier est un excellent aliment : il apporte à votre bébé tous les anticorps et les nutriments nécessaires, en s'adaptant parfaitement en qualité et en quantité aux besoins de votre enfant.

Le colostrum, c'est quoi ?

Le colostrum est une forme particulière de lait produit généralement durant les cinq premiers jours suivant votre accouchement. Contrairement au lait normal, il a une couleur jaunâtre et contient une grande quantité d'anticorps qui peuvent aider à protéger bébé contre divers agents infectieux.

 

L’alimentation maternelle

 

Chaque allaitement, chaque bébé, chaque histoire est différente. Se fier à son instinct, se faire confiance est primordial. La première tétée doit avoir lieu dans les 6 premières heures de vie, ce qui explique le fait que les équipes vous proposent une mise au sein en salle de naissances. C’est le moment où le réflexe de succion est le plus fort.

Jours de vie Fréquence Durée
1er jour Stimulation lactation 2 à 3 fois par jour minimum 10-15 min sur un sein, Toujours proposer le 2ème
  2ème jour 6 fois minimum dont 2/3 la nuit 15-20 min sur un sein, Toujours proposer le 2ème
3ème jour Frénésie au sein 8 à 12 fois par jour 15-20 min sur un sein, Toujours proposer le 2ème
4ème jour Montée de lait A la demande 5 à 30 min sur 1 voire 2 seins

Une professionnelle passera régulièrement dans votre chambre afin de vous aider à évaluer l’efficacité de la tétée de votre enfant. D'autre part, les équipes sont à votre écoute tout au long de votre séjour. N'hésitez pas à leur faire part des problèmes que vous rencontrez. Une consultante en lactation est présente dans l’enceinte du service une fois par semaine et pourra prendre contact avec vous et vous conseiller en cas de problème. Chaque après-midi, les auxiliaires puéricultrices vous distribueront une tisane stimulante pour favoriser la lactation.

 

Quelques conseils pour un allaitement facilité

 

Voici quelques habitudes conseillées pour faciliter l'allaitement de bébé :

  • évitez la sucette si votre bébé a du mal à téter le sein,
  • évitez les bouts de sein en silicone sauf indication des soignants,
  • votre bébé n’a pas besoin de complément sauf avis médical,
  • gardez le plus possible votre bébé avec vous la nuit afin de vous adapter à son rythme,
  • privilégiez les mises au sein dans le calme pour que vous soyez disponible pour votre enfant, mais aussi pour qu’il ne soit pas soumis à de nombreuses stimulations visuelles et sonores (pas de télévision, portable éteint, pas ou peu de visites, lumière tamisée),
  • adoptez une alimentation saine et équilibrée,
  • hydratez-vous régulièrement.
Bon à savoir

Il faut compter 3 semaines afin de vous sentir à l’aise avec votre allaitement en général.

 

Les douleurs

 

En cas de douleurs liées à la montée laiteuse, des traitements allopathiques et/ou homéopathiques pourront vous être proposés. Il faut savoir également que l’allaitement entraine des contractions utérines plus ou moins importantes permettant à l’utérus de reprendre sa taille normale. Ne vous inquiétez pas, elles s’estomperont au bout de quelques jours.

Prévenir les crevasses

Pour éviter les crevasses, il est conseillé de :

  • bien positionner votre bébé, son ventre contre votre peau, bouche grande ouverte, lèvres retroussées,
  • mettre votre doigt pour éviter l'effet "ventouse" lorsque vous retirez votre enfant du sein,
  • bien étaler la dernière goutte de lait sur les mamelons, les hydrater avec une crème type Lansinoh ou Purelan régulièrement.

 

Le recueil, le transport et la conservation du lait maternel

 

Pour recueillir, transporter et conserver correctement votre lait maternel, suivez les différents conseils résumés dans la fiche "Comment bien recueillir, conserver et transporter le lait maternel en toute sécurité".

 

L’alimentation au biberon


La maternité de la Loire et son équipe médicale ont sélectionné des laits maternisés contenant tous les nutriments indispensables à la santé et à la croissance de votre enfant.

Si vous optez pour l’alimentation au biberon, des "nourrettes" seront mises à votre disposition dès le retour dans votre chambre : il s'agit de biberons de 60 ml de lait prêts à l’emploi, que vous pouvez donner directement à température ambiante (sans les chauffer).

Conseils d'utilisation

Les nourrettes ne se conservent pas longtemps après ouverture. Vous devez jeter le biberon après 1h d’ouverture et ne jamais réutiliser une nourrette qui a déjà servi, même si l’enfant a très peu bu.

 

A quel rythme donner le biberon ?

 

Idéalement, le biberon doit être donné à la demande de l'enfant : votre bébé doit pouvoir boire quand il veut et ce qu'il veut mais il est tout de même recommandé de respecter 2 h 30 d’intervalle minimum entre deux tétées. Même s’il dort 4 à 5 heures d’affilée, ne le réveillez pas : ce n'est pas grave s'il prend son biberon plus tard. Bien entendu, en fonction de son poids et des prescriptions particulières du pédiatre, ces indications horaires peuvent être modulées.

 

Et si bébé dort tout le temps ?

De manière générale, tous les nouveau-nés ont besoin de beaucoup de sommeil mais certains d'entre eux s'avèrent être de plus "gros dormeurs" que d'autres. Cela n'a absolument rien d'inquiétant ! Toutefois, si votre bébé dort tout le temps, il est important de le stimuler de temps en temps durant ses périodes de sommeil léger. Ces dernières ne durent qu'une dizaine de minutes et se manifestent par des petits mouvements de succion et certains mouvements. Exemple : bébé bouge les bras, les jambes ou entrouvre les yeux… Vous pouvez alors tenter de lui proposer le biberon.

Votre enfant ne fait pas forcément de rot après avoir bu mais, par précaution, il est toujours conseillé de le garder une dizaine de minutes en position verticale à la fin des repas.

 

La préparation du biberon : précautions à prendre

 

Pour que la préparation du biberon se déroule bien, il est particulièrement conseillé de :

  • vous laver soigneusement les mains au savon avant de préparer le biberon,
  • vous installer dans un endroit propre,
  • privilégier l’eau en bouteille, que vous conserverez au réfrigérateur après ouverture en vous assurant qu’elle convient à l’alimentation des nourrissons (Evian, Cristaline par exemple),
  • ne pas utiliser une eau embouteillée ouverte depuis plus de 24h,
Conseils à suivre pour la reconstitution du lait :
  • posez le biberon sur un plan de travail propre, bien nettoyé,
  • versez la quantité d’eau souhaitée, soit 1 cuillère mesure arasée pour 30 ml d’eau,
  • ajoutez la poudre de lait en respectant le dosage universel :
    Quantité d’eau Nombre de cuillère-mesure
    30 ml 1
    60 ml 2
    90 ml 3
    120 ml 4
  • agitez bien pour éviter les grumeaux.

 

La température du biberon

 

Si le biberon de lait maternisé peut être donné à température ambiante, vous pouvez également le réchauffer en prenant certaines précautions :

  • faites tiédir le biberon au bain-marie dans une casserole ou dans un chauffe-biberon,
  • évitez le micro-ondes car la chaleur est souvent mal répartie et peut provoquer des brûlures,
  • agitez le biberon puis vérifiez la température du lait en versant quelques gouttes sur la face interne de votre avant-bras.

Lorsque le lait maternisé est réchauffé, il doit être bu dans la demi-heure contre une heure pour un lait donné à température ambiante.

 

Nettoyage et entretien des biberons

 

Avant la première utilisation :

  • lavez à l’aide d’un goupillon à l’eau chaude additionnée de liquide vaisselle le biberon et ses accessoires (pensez à démonter tétine, socle, ventouse…),
  • rincez abondamment à l’eau claire,
  • laissez sécher sur un torchon propre ou un égouttoir sans essuyer.

Au quotidien, après utilisation :

  • videz le biberon,
  • rincez le biberon et ses accessoires à l’eau froide,
  • plongez-le tout dans de l’eau chaude additionnée de liquide vaisselle,
  • nettoyer biberon et accessoires avec un goupillon,
  • rincez à l’eau claire,
  • laissez sécher sur un torchon propre ou un égouttoir sans essuyer.

La stérilisation est possible mais non obligatoire. Un nettoyage soigneux et un égouttage suffisent. Si vous possédez un lave-vaisselle, vous pouvez laver tous les accessoires du biberon en utilisant un cycle complet à 65°C, à l’exception des tétines en caoutchouc.

 

Le transport et la conservation du lait infantile

 

Pour transporter et conserver correctement le lait infantile de votre enfant, suivez les différents conseils résumés dans la fiche "Comment bien préparer et transporter le lait infantile en toute sécurité".